Ðóññêèé   English

   Deutsch   Français

Une direction importante des recherches correspond au «Gap analysis project» (GAP), qui veut révéler et combler les lacunes («gap» signifie «lacune») de notre connaissance de la nature et corrélativement promouvoir des activités de conservation.

Traditionnellement, certains objets sont étudiés plus que d’autres de manière intensive pendant une longue période. Ces recherches appuient les recherches qui suivent, d’où une disproportion qui progresse constamment. Nous tentons de rétablir un équilibre, sans craindre de reprendre certaines recherches «à zéro». Ainsi, il y a quelques années, nous avons initié une étude des moules perlières dans le territoire avoisinant Saint-Pétersbourg et l’oblast de Leningrad, étude qui n’avait pratiquement jamais été menée auparavant. Nous comblons donc aujourd’hui des lacunes. Dans cet esprit, nous menons des recherches concernant d’autres objets : amphibiens rares, mammifères (surtout les chauves-souris), poissons et lamproies, tout en n’abandonnant pas certaines recherches plus traditionnelles sur les migrations des oiseaux.

"Gap analysis project (GAP)” de la Russie du Nord-Ouest

"La société de Saint-Petersbourg

 pour la recherche et la protection

 des chauves-souris"

Les listes rouges régionales

de Saint-Petersbourg et de l’oblast

 de Leningrad

L’étude de la variété des biotopes (habitats)

Les moules perlières et les rivières

 à saumon et à truite autour

 de Saint-Pétersbourg

Les migrations des oiseaux

de la Russie du Nord-Ouest

La biodiversité des parcs anciens

 de Saint-Pétersbourg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

General | News | About us | Documents | Members | Publications | International contacts | Expeditions | Gallery | Contacts

Copyright © 2011-2012 Centre for nature conservation research and initiative. All rights reserved.